La FEDAE agit auprès du FIFPL pour accélérer les remboursements de formation

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Grégoire LECLERCQ
Président
Fédération des auto-entrepreneurs

à

Monsieur Stéphane FANTUZ
Président
FIFPL
104 rue de Miromesnil
75384 PARIS Cedex 08

Paris, le 07 juillet 2014

Objet : Dysfonctionnements sur les dossiers autoentrepreneurs constatés depuis quelques mois et dénoncés le 30 Juin 2014 aux services du FIFPL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux).

Monsieur le Président,

Le délai normal d'un dossier de prise en charge de la formation est de 3 à 4 mois (enregistrement, envoi du courrier avec ou sans accord de prise en charge, communication du montant annoncé et remboursement).

Suite à  de nombreuses remontées de nos adhérents, et à une enquête effectuée par Delphine SIMON, Secrétaire Générale de la FEDAE, auprès de plusieurs auto-entrepreneurs, nous découvrons que les délais de remboursement excèdent 3 mois. La plupart se trouvent encore sans remboursement 10 mois après le dépôt de leur dossier et le retour avec accord de prise en charge. Ceci incite fortement les auto-entrepreneurs à freiner le dépôt de leurs autres dossiers de formation.

 

Cette situation a été dénoncée et suivie par des demandes d'explication auprès des responsables gestionnaires de services. Ces derniers ont repris plusieurs fois contact avec nous, par mail et par téléphone, entre le 30 juin et 3 juillet 2014. Ils reconnaissent ce dysfonctionnement anormal et présentent leurs excuses.

Les services du FIFPL nous ont communiqué cette explication : ils procédaient antérieurement aux enregistrements « papier » des formations. Ils sont passés depuis peu au formulaire d’enregistrement de formation par le biais d’un système « informatique ». De ce fait, le nombre de demandes s’est accru, alors que les services devaient en parallèle gérer les réceptions des formulaires papiers par voie postale. Les traitements des dossiers sont devenus lourds à gérer, compte tenu du personnel existant. Les services du FIFPL ont dû procéder à une restructuration pour pouvoir assumer cette surcharge de travail. Leurs services téléphoniques sont donc depuis peu restreints et ouverts de 11h à 13h afin de régulariser les retards de dossiers.

La FEDAE peut comprendre cette surcharge de travail. En effet, l’exploitation d’un service « papier » et d’un nouveau service « numérique » peut générer une complexité supplémentaire dans les processus. Nous admettons qu'un temps de recrutement et de formation puisse être nécessaire pour gérer cette restructuration.

En plus de cela, l’image du FIFPL se dégrade visiblement. Les auto-entrepreneurs nous ont fait suivre les mails et divers courriers dans lesquels :

  • on leur désigne un gestionnaire de service qui les suivra pendant un temps (environ 6 mois). Puis ce gestionnaire les renvoie auprès d'une autre personne, en leur expliquant qu'il n'est plus leur gestionnaire de dossier (sans expliquer pourquoi).
  • les mails et ces courriers transmis stipulent qu'il manque toujours une ou plusieurs pièces à leur dossier (bien que ces pièces aient été fournies à maintes reprises).
  • les auto-entrepreneurs se plaignent que les services téléphoniques répondent très peu
  • les auto-entrepreneurs ne sont pas remboursés en temps et délais corrects, sur des sommes allant de 90 à près de 1000 euros pour certains. Ces sommes d'argent n'étant pas remboursées dans les temps, les auto-entrepreneurs se retrouvent en difficulté. En effet, comme pour n'importe quelle petite entreprise, ces sommes représentent un apport de trésorerie souvent nécessaire…

Sur notre demande, les gestionnaires de services du FIFPL s'engagent à faire au mieux dans les traitements de dossiers, dans des délais raisonnables, afin de revenir à terme à un délai de 3 à 4 mois. Ils nous demandent de communiquer à nos membres le fait qu’ils peuvent procéder à leurs demandes de prises en charge de formation via le formulaire disponible sur les services Internet www.fifpl.fr, afin d'éviter d'encombrer les services par le biais de formulaires dit « papier ».

Pour l'ensemble des auto-entrepreneurs, la FEDAE s'engage :

  • à veiller au bon rétablissement de ces délais
  • en accord avec les gestionnaires de services, à rester en contact avec ces derniers afin de suivre l’évolution de cette situation
  • à vous faire remonter les divers dysfonctionnements collectés via notre site et nos délégations
  • à communiquer de manière large et efficace sur les démarches que vous engagez auprès de nos membres

Delphine SIMON, Secrétaire Générale de la FEDAE, sera sur tous ces sujets votre interlocutrice directe.

En vous remerciant par avance de votre compréhension, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération distinguée.

Grégoire LECLERCQ, Président

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »